Couverture de l’artiste Yvon Ngassam Tchatchoua
Photo de profil de l’artiste Yvon Ngassam Tchatchoua
Yvon Ngassam Tchatchoua
Cameroun

Présentation

Yvon NGASSAM né en 1982, à Bangangté, vit et travaille au Cameroun) Yvon Ngassam entre en contact avec les arts visuels en 2009 lorsqu’il produit son tout premier court-métrage à travers le label FREEK’1 Entertainment qu’il crée avec l’aide d’amis au cours de sa première année à l’Université de Ngaoundéré. Après ces multiples incursions dans le monde de l’art, il décide de s’y investir radicalement. Il quitte l’université en 2012 et c’est auprès des aînés comme le photographe Em’Kal Eyongakpa, le musicien Rass NGANMO, le commissaire d’exposition Landry MBASSI, mais aussi du photographe français Hervé DANGLA qu’Yvon forge son savoir. En 2013, sur la recommandation d’Em’kal, Yvon intègre la prestigieuse résidence internationale de Art bakery initiée par le feu Goddy LEYE. Le jeune artiste découvre les codes de la vidéo d’art qu’il va adopter et explorer dans divers projets à venir. Curieux de nature, NGASSAM a à cœur d’explorer d’autres médiums. C’est ainsi qu’en plus de la photographie et de la vidéo, il s’ouvre à la sculpture métallique, à la gravure sur bois et aux installations sonores. #artforthehumans est le leitmotiv de ce faiseur de formes ; il s’intéresse aux questions de résilience. Mais encore plus aux sources de cette dernière dont la plus poétique à ses yeux est le monde onirique. Le rêve parce que selon lui : « c’est une entité qui fait écho à notre humanité et que nous avons en partage. ». Yvon à ses débuts s’intéresse aux questions liées à l’aliénation chez l’humain et ensuite au contact de Hervé DANGLA il explore l’architecture, mais toujours en écho avec l’humain. C’est fort de cette exploration artistique qu’Yvon réussi à être présent sur plusieurs plateformes importantes dont les plus récentes sont en 2021, la Saison Africa 2020, l’exposition « La nudité de l’âme » au musée Kunsthal Aarhus au Danemark ; en 2019, la biennale africaine de la photographie de Bamako ; en 2018, la Biennale Dak’art ; en 2017, l’exposition internationale de la biennale de photographie et de vidéo de Changjiang en Chine. Yvon compte 6 expositions individuelles et de nombreuses expositions collectives. Il a bénéficié de la confiance de plusieurs institutions comme « Le centre » au Bénin, la « Raw material company » au Sénégal, le musée « Bandjoun station », le centre OTHNI, l’Espace doual’art au Cameroun, « Les atelier Sahm » à Brazzaville qui par son encadrement a un fort impact dans la carrière d’Yvon NGASSAM. Fort de ces expériences acquises ces dernières années, Yvon enseigne la photographie aux Beaux-arts de son pays et donne des ateliers à travers le continent. Landry MBASSY

|
En cours
Affiche de l’exposition Carrefour Spirituel